Du Velours

"Ni pour ni contre, bien au contraire" – Bertrand Delanoë

Compte-rendu de mandat de Frédérique Calandra sur les aménagements du 20ème

by Olivier Prêtre on 14 décembre 2012

Ce jeudi 13 décembre à l’école élémentaire au 40 rue des Pyrénées, pour la deuxième partie de son compte-rendu de mandat, Frédérique Calandra, la Maire du vingtième arrondissement de Paris a passé en revue les nombreuses actions concernant les aménagements du vingtième.

Porte des Lilas, Lagny-Porte de Montreuil, Saint Blaise , Porte de Vincennes, les réaménagements d’envergure se sont poursuivis au cours de cette année 2012. Mission accomplie  et couronnée de succès en particulier Porte des Lilas avec les ouvertures du multiplexe cinéma Etoile Lilas et la cuisine centrale qui desservira toutes les écoles du vingtième.

Le GPRU souhaiterait déplacer les puces de la Porte de Montreuil. « Pas d’accord ! » se rebiffe Madame Calandra qui estime que « les Puces font partie de l’histoire du quartier ». Il n’empêche que la Porte de Montreuil est à réorganiser, pense Madame la Maire.

Porte de Vincennes, pour laquelle la longue phase de concertation pour son réaménagement est sur le point d’aboutir, le revêtement anti-bruit déployé sur le périphérique entre Lagny et la Porte de Vincennes est jugé très satisfaisant.

Il est prévu d’aménager des équipements sportifs (tennis couverts) et espaces associatifs à la place des logements qui donnent directement sur le périphérique Porte de Bagnolet. « La ville de Paris est sous-équipée en équipements sportifs » fait remarquer Madame Calandra. Une piscine un quart (un quart car la piscine Nakache est à cheval sur quatre arrondissements) pour 200 000 habitants est vraiment insuffisant. Madame la Maire compte sur l’ouverture de la Petite Ceinture pour améliorer l’offre d’équipements sportifs dans l’arrondissement.

En attendant, la Porte de Bagnolet s’est illustrée cette année grâce à ses nouveaux lampadaires, les « Twisted Lampost Star« , qui ont fait un tabac dans la presse.

La place Gambetta, chère à Madame la Maire, puisque c’est aussi la place de la Mairie, fera, espère la maîtresse de l’hôtel de ville si elle est réélue, l’objet d’un grand plan de réaménagement avec la RATP. La circulation y est chaotique et le bruit insupportable, juge-t-elle.

Au titre des réaménagements terminés, la place Martin Nadaud va être bientôt recouverte d’une fresque au sol « assez audacieuse ». « Vous allez voir » assure Madame la Maire.

Dans la catégorie « en cours de réaménagement », la première pierre a été posée pour le nouveau centre bus de la Plaine Lagny, un projet ambitieux qui mettra en avant la mixité. Une crèche de 66 berceaux sera construite dans ce quartier.

Concernant la politique du logement, « nous avons déjà 30% de logements sociaux » se targue Madame la Maire du vingtième. Les 25% de logements sociaux, 22ème promesse du Président François Hollande, sont d’ores et déjà atteints. « Tout en veillant à conserver la mixité sociale » précise Madame Calandra qui cite Manuel Valls: « nous ne devons pas laisser se développer des ghettos ». 75% des logements sociaux prévus dans la mandature ont déjà été livrés, ce qui portera à 5000 le nombre de logements sociaux rien que pour le vingtième.

Madame la Maire cite en exemple le 81 rue de la Plaine, un foyer de jeunes travailleurs où la première pierre a été posée cette année, sur un terrain appartenant au diocèse.

Madame Calandra revient aussi sur l’histoire du 260 rue des Pyrénées. Le collectif nommé « les mal-logés enragés » avait investi ce bâtiment propriété de La Poste inoccupé depuis 2010. Madame la Maire en avait ordonné l’évacuation le 29 octobre, jugeant illégitime l’occupation par ces « squatteurs qui instrumentalisent des familles », « un mouvement politicard dans le pire sens du terme » les qualifie-t-elle. Cette adresse désormais propriété du bailleur social « Toit et joie » sera prochainement aménagée en foyer de jeunes travailleurs.

Le vingtième, ce sont aussi des actions en direction des jeunes via l’ouverture courant 2012 de l’espace jeune Piat Rigoles et l’espace insertion Buzenval.

Hommage est aussi rendu à la maison d’accueil spécialisée pour enfants handicapés Alain-Raoul Mossé rue Piat inaugurée le 22 novembre, ainsi que, dans un autre registre, au bâtiment des urgences, de la Chirurgie et de l’Anesthésie de l’hôpital Tenon.

Enfin, les aménagements écologiques occupent une place importante dans cet « arrondissement qui se verdit » revendique Madame la Maire. 29 hectares d’espaces verts et 30 kilomètres de pistes cyclables dans le vingtième, c’est une belle performance dans une métropole aussi dense que Paris. Cette année, est né le nouvel espace vert « l’enclos aux oiseaux » rue Stendhal, et deux jardins partagés ont vu le jour dans le square Fleury et sur le belvédère Pali Kao.

« Pourvu que ce ne soit pas la politique qui verdisse » ironise Madame Calandra en vue des municipales.

Comments are closed.

Real Time Web Analytics